Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique et écologique.

Accueil > Elsewhere in Europe, around the world > Algérie : en route pour l’exploitation du gaz de schiste

Algérie : en route pour l’exploitation du gaz de schiste

samedi 6 septembre 2014

ALGÉRIE : NOS LECTEURS NOUS ÉCRIVENT : EN ROUTE POUR L’EXPLOITATION DU GAZ DE SCHISTE

- Une décision grave de conséquences : Allez-y puisque tous nos appels à la raison ne sont pas entendus. Forez,creusez, épuisez nos ressources en eau et tirez ce que vous voulez de ce sous-sol qui vous ensevelira bientôt, pour avoir porté atteinte à ce patrimoine caché et qui est destiné aux générations futures si cela devrait se faire.
Plutôt que de diversifier vos sources de revenus en relançant l’agriculture , l’industrie agroalimentaire, l’industrie légère, le secteur minier, les phosphates et autres engrais, les voilà acharnés, car téléguidés par la France et autres conseillers à explorer le gaz de schiste sans en mesurer les conséquences sur l’environnement, alors que les méthodes d’exploitation ne sont pas encore au point.
La méthode de ces dirigeants, de penser seulement au présent, est une trahison. Les générations futures vous maudiront !

- Agir : Une poignée de citoyens qui manifestent pendant que le personnel politique et les intellectuels algériens abdiquent et se taisent, à moins que des initiatives ne soient pas convenablement rapportées au grand jour. Qu’attend-on pour barrer la route à ces aventuriers apatrides ? Ne nous a-t-on pas caché les essais nucléaires au Sud depuis l’indépendance à 1976, pendant que les Algériens croyaient au bannissement de cette entreprise destructrice aux effets dévastateurs pour plusieurs décennies encore ? Agir avant que ce soit trop tard, car l’Algérie n’appartient pas seulement à ces aventuriers irresponsables mais à toutes les générations futures. Pour développer le pays, il faut songer à d’autres domaines tels que l’agriculture, l’industrie, le tourisme, etc.

- À quel prix ? Je veux la réponse à une seule question : combien de milliards de mètres cubes d’eau faudrait-il pour extraire ces « 20 000 milliards de mètres cubes de gaz, sachant qu il faut 10 m3 d’eau pour extraire 1 m3 de gaz. C’est leur maman la France qui a eu la grosse part du gâteau, alors que l’exploitation de ce maudit gaz est interdite sur le sol français. Merci M. Fabius, vous avez profité de mon incapacité à me défendre.

- 10 ans : On pourrait faire gagner autant d’argent à notre pays que les investissements hasardeux et précoces dans le gaz de schiste aujourd’hui.

Parmi ces mesures d’économie : vérité des prix des carburants, alignement des prix des carburants avec nos voisins de l’Est et de l’Ouest (2 à 3 millions de tonnes de gagnés), diminution de la consommation interne inutile des carburants (économie de 3 millions de tonnes de carburants). Avec ces simples mesures, on récupérera ce que le gaz de schiste fera gagner(peut-être) à l’Algérie dans 10 ans avec l’économie des nouveaux investissements qui pourraient être utilisés à développer l’agriculture pour trouver sa nourriture quand il n’y aura ni hydrocarbures conventionnels et non conventionnels et ni eau potable !

Lire l’article sur www.elwatan.com

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes