Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Après 7 années de lutte, du rassemblement de Villeneuve de Berg 2011 au rassemblement de Barjac en 2016 jusqu’à la loi Hulot 2017, sont enfin abrogés, annulés ou rejetés tous les permis de recherche de l’Ardèche, du Gard, de la Drôme, de l’Isère, de Savoie, du Vaucluse, du Var, des Bouches du Rhône, de l’hérault. Toutefois, AILLEURS, d’autres sont encore valides et la lutte continue : En savoir plus

Accueil > Elsewhere in Europe, around the world > Chine : une manifestation obtient l’arrêt de l’exploitation du gaz de (...)

Chine : une manifestation obtient l’arrêt de l’exploitation du gaz de schiste

vendredi 1er mars 2019

L’EXPLOITATION DU GAZ DE SCHISTE EN QUESTION APRÈS PLUSIEURS SÉISMES DANS LE SICHUAN

Un tremblement de terre a tué au moins deux personnes, lundi 25 février, dans la région du Sichuan dans le sud-ouest de la Chine.

Un tremblement de terre d’une magnitude de 4,9 a tué au moins deux personnes et fait une douzaine de blessés, lundi 25 février, dans le Sichuan (sud-ouest de la Chine), provoquant une manifestation suffisamment importante pour que les autorités locales annoncent cesser l’exploitation du schiste, responsable, selon les habitants, des secousses telluriques.

Trois séismes importants ont récemment frappé la ville de Rongxian, au sud-est du Sichuan. L’un le dimanche 24, d’une magnitude de 4,7 et deux le 25. D’une magnitude de 4,9, la dernière secousse a provoqué l’effondrement d’un balcon qui a tué deux passants.

Arrêt « momentané » de l’exploitation du gaz

Fait rare : même la presse officielle chinoise fait état de vidéos montrant que « plus de 1 000 personnes essaient de forcer le portail électrifié du bâtiment du gouvernement [local] et environ 100 policiers en uniforme qui essaient de la protéger ».

Sur le site de Radio Free Asia (RFA), un témoin, Zeng Yulan, affirme que « probablement 10 000 personnes » voulaient s’en prendre au gouvernement mais que les autorités de cette ville, d’environ 500 000 habitants, n’ont laissé entrer personne dans le bâtiment. A la suite de cette manifestation, les autorités ont annoncé l’arrêt « momentané » de l’exploitation du gaz de schiste « pour des raisons de sécurité ».

Selon ce témoin, cité par RFA, « Il y a habituellement des tremblements de terre deux ou trois heures après le début de la fracturation hydraulique mais ils ne sont pas aussi forts que les deux d’aujourd’hui ».

Une vidéo montre des manifestants demandant l’arrêt des opérations.

Lire l’article de Frédéric Lemaître sur Le Monde

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes