Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique et écologique.

Accueil > Elsewhere in Europe, around the world > L’Etat de New-York a interdit la fracturation hydraulique

L’Etat de New-York a interdit la fracturation hydraulique

mercredi 1er juillet 2015

L’ETAT DE NEW-YORK A INTERDIT LA FRACTURATION HYDRAULIQUE

L’interdiction de New York sur la fracturation hydraulique à grande échelle est désormais officielle.

Après plus de sept années d’études, le département pour la protection de l’environnement de l’’Etat de New York (DEC- Department of Environmental Conservation) a publié hier les conclusion portant sur l’interdiction de la fracturation qui se basent sur le rapport de 1148 pages de la DEC de juin 2015, promettant de mettre en place l’interdiction de la fracturation dans l’Etat de New York et de lui donner force de loi.

Plus tôt cette année, DEC a publié un document qui exposait ses constatations.
DEC avait déjà publié un moratoire contre la fracturation en 2008.

Le document sera examinée de près par les avocats de l’industrie du gaz naturel, qui seront à la recherche de tout ce qui pourrait permettre une poursuite éventuelle.

Le commissaire de l’agence de l’environnement, Joe Martens, a déclaré que le fracking présentait des risques potentiels importants pour la terre, l’eau, les ressources naturelles et la santé publique qui ne peuvent être atténués de manière adéquate.

Interdire la fracturation hydraulique est la seule solution raisonnable selon lui et « cette décision est conforme à la mission de DEC pour conserver, améliorer et protéger les ressources naturelles de notre État, et pour améliorer la santé, la sécurité et le bien-être du peuple de l’Etat », a t il affirmé.

« La solution choisie par le Département d’interdire la fracturation hydraulique est la meilleure alternative basée sur l’équilibre entre la protection de l’environnement et la santé publique et les considérations économiques et sociales," peut on lire dans les conclusions.

Le premier état a lancé son examen de la fracturation en Juillet 2008 après que les compagnies de gaz ont commencé à appliquer de forer horizontalement dans la formation Marcellus Shale riche en gaz, qui étend à travers Southern Tier de l’Etat dans les Catskills.

En Décembre dernier, Howard Zucker, commissaire à la Santé de l’Etat a publié un rapport soulevant les inquiétudes sur le processus de fracturation hydraulique, qui implique l’utilisation d’eau, de sable et de produits chimiques injectés dans les formations de souterraines.

Lire l’article en anglais et lire le rapport du DEC

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes