Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité.

Accueil > Elsewhere in Europe, around the world > Arrestations de citoyens qui défendaient l’interdiction de la fracturation à (...)

Arrestations de citoyens qui défendaient l’interdiction de la fracturation à Denton - Texas

vendredi 5 juin 2015

ARRESTATIONS DE CITOYENS QUI DÉFENDAIENT
L’INTERDICTION DE LA FRACTURATION À DENTON - TEXAS

Le 01 juin 2015 trois membres du groupe de sensibilisation de Denton contre les forages ont été arrêtés quand ils ont refusé de se déplacer loin de l’entrée d’un site de fracturation où le travail a commencé ce même jour.

Avant leur arrestation le sergent Jenkins, un vétéran de 30 ans du département de police de Denton, a remercié Adam Briggle, professeur à l’University of North Texas, et les résidents de Denton Niki Chochrek et Tara Linn Hunter pour le travail qu’ils avaient fait.

Les trois militants ont été accusés d’intrusion criminelle et libérés avant midi. Ces arrestations interviennent une semaine après que le gouverneur du Texas, Greg Abbott a signé une loi qui interdit l’interdiction de la fracturation dans les villes et villages du Texas.

Dans une déclaration préparée avant son arrestation, Briggle a écrit :
"Un acte de désobéissance civile vous oblige à distinguer les lois justes des lois injustes. J’ai beaucoup lu et discuté avec mes élèves à ce sujet : Antigone, Thoreau, et Martin Luther King, Jr. Mais si je n’ai jamais agi jusqu’à présent, c’est parce que cette distinction n’a jamais été si claire dans mon esprit. Une loi juste serait de donner une voix significative à ceux qui sont exposés aux maux du fracking. Une loi injuste serait de subordonner ces voix aux diktats du pouvoir et de l’argent. HB 40 est une loi injuste. "

Hier, avant la reprise de la fracturation dans les limites de la ville, un groupe qui soutient l’interdiction de la fracturation hydraulique, y compris des membres du Denton Council Kevin Roden et Keely Briggs, se sont réunis à l’hôtel de ville.

Briggle a encouragé tout le monde à venir à la réunion du 2 Juin au conseil de la ville quand il y aura un vote sur l’abrogation de l’interdiction de la fracturation. "On ne sait pas ce que le prochain mouvement devrait être", a déclaré le groupe. Beaucoup des présents au rassemblement de dimanche désirent que le Conseil de Denton fasse respecter l’interdiction.

Le conseiller Roden pense que l’abrogation de l’interdiction de la fracturation est la meilleure option pour la ville. « Pour l’instant tout ce que nous avons est une législature très sur-restrictive et leur mauvaise législation », écrit-il.
Sa conclusion, dit-il, est basée sur un raisonnement juridique : "L’abrogation de l’ordonnance sur l’interdiction de la fracturation couperait l’herbe de l’industrie et ne leur donnerait pas le plaisir d’obtenir un début d’aide juridique sur cette question. Sils veulent que nous combattions sur ce chemin, donnons leur ce qu’ils veulent car je ne veux pas continuer à donner à l’industrie ce qu’elle désire. Je veux continuer à me battre, mais d’une manière qui nous prépare mieux pour les batailles stratégiques à venir".

La conseillère Keely Briggs n’est pas si sûre. Elle pense que la protection de l’interdiction de la fracturation est la bonne chose à faire, mais elle prévoit d’écouter les idées de tout le monde à la réunion.

La ville de Denton a publié une déclaration : « l’interdiction de la fracturation hydraulique a, à notre avis, été rendue inapplicable par l’État du Texas avec HB 40 de telle sorte que nous ne sommes plus l’autorité pour faire respecter l’interdiction."

Cependant Keely dit qu’elle croit que si la ville a choisi d’appliquer l’interdiction, il aurait pu conduire à une ordonnance de mise en demeure contre Vantage et arrêter les opérations de fracturation de l’entreprise pour le moment.

En réponse à la controverse, Vantage énergie du Colorado a publié une déclaration la semaine dernière : "Vantage Energy est fier du travail que nous faisons et nous sommes devenus connu dans le Barnett Shale comme un opérateur responsable et respecté. Nous travaillons dur pour un bon voisinage avec les communautés où nous travaillons et Denton ne fait pas exception. Nous apprécions la relation de travail que nous avons établi avec la ville de Denton et nous nous réjouissons de concert avec la ville que l’exploitation aille de l’avant ".

Malgré les assurances de Vantage d’être un "opérateur responsable," la société a récemment eu deux incidents. Dans Denton, la foudre a provoqué une explosion sur un site de forage et un puits à Arlington a eu une explosion provoquant une évacuation de quartier volontaire à la suite ce que les fonctionnaires appellent une « situation très grave."

L’interdiction de Denton sur la fracturation dans les limites de la ville n’a duré que sept mois. Les critiques du fracking montrent les tentatives de l’industrie de faire de l’initiative illégale des résidents comme un geste désespéré. La démocratie est en état de siège à Denton, disent les militants locaux, et les membres du Groupe de sensibilisation contre les forzages continuerons la lutte.

Lire l’article sur Desmog Blog

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes