Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Fin 2017, après 7 années de lutte, sont enfin abrogés les permis Gard-Ardèche dits du Bassin d’Alès, de la Plaine d’Alès et de Navacelles : L’actualité juridique et administrative des permis

Accueil > Elsewhere in Europe, around the world > Gaz de schiste : les séismes de plus en plus fréquents dans l’Oklahoma

Gaz de schiste : les séismes de plus en plus fréquents dans l’Oklahoma

dimanche 3 mai 2015

GAZ DE SCHISTE : LES SÉISMES DE PLUS EN PLUS FRÉQUENTS DANS L’OKLAHOMA

Une série de nouvelles études conclut que la hausse récente du nombre de tremblements de terre aux Etats-Unis, notamment dans l’Oklahoma, serait directement liée à l’exploitation du gaz de schiste.

On savait depuis longtemps que les forages de puits de pétrole, ou la fracturation hydraulique, pouvait provoquer des petits séismes. Mais le phénomène prend une ampleur inattendue, expliquent des travaux publiés dans la revue Science.

Le U.S. Geological Survey vient de publier une nouvelle étude portant sur 17 régions dans huit Etats du centre et de l’Ouest des États-Unis, désignés comme étant vulnérables aux tremblements de terre. Traditionnellement, les séismes sont associés à la côte ouest des Etats-Unis, notamment la Californie ou l’Alaska. Mais ces dernières années, la production de gaz de schiste a pris un essor inédit, dans le centre du pays notamment. Cette hausse soutenue de la production est allée de pair avec une hausse exponentielle du nombre de séismes de plus de 3,0 sur l’échelle de Richter, souligne l’étude, publiée dans la revue Science.

À titre d’exemple, avant 2008, l’Oklahoma connaissait en moyenne deux tremblements de terre de terre par an de plus de 3 sur l’échelle de Richter. De nos jours, le rythme est passé à un ou deux par jour.

Les scientifiques pointent du doigt la technique du « fracking » - la fracturation hydraulique. Un procédé qui consiste à injecter un fluide sous très haute pression dans la roche pour la fissurer et micro-fissurer. En libérant le gaz ou le pétrole, le fluide déséquilibre les roches. Par ailleurs, le processus nécessite une quantité massive de liquide, qui est réinjecté par les producteurs dans le sol pour s’en débarrasser. Ce qui facilite probablement les séismes, expliquent les géologues.

La situation ne s’améliore pas, constate Roger Musson du British Geological Survey. L’Etat de l’Oklahoma a d’ailleurs admis récemment le lien « très probable » entre la hausse récente des tremblements de terre et le « fracking ». L’inquiétude étant que les secousses, aujourd’hui relativement faibles, n’empirent, passant à 4 ou 5 sur l’échelle de Richter. Déjà en 2011, un séisme de 5,6 a frappé l’Oklahoma. Certains experts avertissent qu’une secousse encore plus importante pourrait survenir.

Lire l’article sur La Voix de l’Amerique

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes