Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique et écologique.

Accueil > Les collectifs français et européens > Manifestations au Canada

Manifestations au Canada

dimanche 17 novembre 2013

Manifestation contre le gaz de schiste : route fermée au Nouveau-Brunswick

LAKETON, – La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a fermé jeudi une route dans le nord-est du Nouveau-Brunswick en raison d’une manifestation contre l’exploitation du gaz de schiste.

Selon l’agente Julie Rogers-Marsh, les manifestants se trouvaient sur la route 11 à la hauteur de Laketon, à environ 30 kilomètres au sud de Miramichi.
Publicité

Les automobilistes sont redirigés vers d’autres artères pour des raisons de sécurité, a indiqué Mme Rogers-Marsh.

La manifestation a été qualifiée de pacifique par les forces de l’ordre. Une femme a néanmoins été appréhendée pour voies de fait contre un policier et pour avoir résisté à son arrestation.

Les manifestants se trouvent dans le secteur depuis quelques jours en prévision de la reprise d’un projet d’exploration de gaz de schiste par la société SWN Resources.

Le mois dernier, lors d’une manifestation contre le même projet, 40 personnes avaient été arrêtées et des armes avaient été saisies, au moment où la GRC faisait respecter l’injonction d’un tribunal pour mettre fin au barrage routier. Celui-ci avait été érigé près de Rexton, sur la route 134, à proximité du terrain où se trouve l’équipement d’exploration de l’entreprise SWN Resources.

Les opposants craignent que l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste ne représentent une menace pour l’environnement.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick dit vouloir aller de l’avant à condition que le développement de la filière du gaz de schiste se fasse de façon sécuritaire.

 


 

Canada : manifestations à travers le pays contre les oléoducs d’Enbrige et de TransCanada


Des manifestants se sont fait entendre à travers le pays, samedi, dans le cadre de la « Journée nationale d’action pour défendre notre climat et nos collectivités ».
Lire l’article sur Le Devoir.com

Au Québec, la communauté mohawk de Kanesatake avait convié les citoyens à se rassembler au Parc national d’Oka pour manifester leur opposition au projet d’inversion du pipeline d’Enbridge, qui passe sur son territoire.

Le député de Québec solidaire, Amir Khadir, ainsi que le porte-parole du parti, Andrés Fontecilla, se sont rendus sur place pour dénoncer le projet qui, selon leurs dires, comporte d’énormes dangers pour l’environnement.

Selon le parti, Enbridge est responsable de 804 déversements qui ont répandu 25,7 millions de litres d’hydrocarbure dans la nature entre 1999 et 2010.

« Nous sommes solidaires avec les Mohawks. Nous croyons, comme eux, que nos rivières, notre territoire valent mieux que d’accepter d’être simplement les porteurs d’eau, en quelque sorte, du pétrole sale de l’Alberta », a tranché M. Khadir.

Québec solidaire a demandé au gouvernement Marois de revoir le mandat de la commission parlementaire qui se penchera sur l’inversion du pipeline d’Enbridge.

« On veut un élargissement du mandat de cette commission parlementaire pour qu’elle aborde franchement les enjeux environnementaux », a tonné M. Fontecilla.

« On attend du gouvernement souverainiste du Parti québécois autre chose que d’agir comme complice de l’industrie pétrolière et du gouvernement Harper », a-t-il ajouté.

Plus de 130 événements ont été organisés d’un océan à l’autre, selon les organisateurs. L’objectif était de dresser un mur symbolique d’opposition aux oléoducs et aux sables bitumineux de l’Alberta. Au Québec, ou à Oka, des manifestations se sont aussi tenues à Témiscouata-sur-le-Lac, Rivière-du-Loup et Québec.

Plusieurs dizaines d’écologistes avaient pris rendez-vous à Toronto pour scander leur opposition à l’inversion du flux de l’oléoduc d’Enbridge.

L’une d’entre elles, Bruna Nota, a qualifié la mise en ressources des sables bitumineux est un choix « imprudent », ajoutant que l’environnement est menacé chaque fois que du pétrole est extrait ou transporté.

Plus tôt cette semaine, l’Institut Pembina et l’organisme Équiterre avaient dévoilé un nouveau rapport qui mentionne que la majorité des retombées économiques directes et indirectes de l’exploitation des sables bitumineux profitent uniquement à l’Alberta.


 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes