Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité.

Accueil > Articles divers : gaz et huile de schiste > Le Parlement se montre plus ambitieux que la Commission sur le paquet (...)

Le Parlement se montre plus ambitieux que la Commission sur le paquet énergie-climat 2030

vendredi 10 janvier 2014

LE PARLEMENT SE MONTRE PLUS AMBITIEUX QUE LA COMMISSION SUR LE PAQUET ÉNERGIE-CLIMAT 2030

Le Parlement européen vient d’adopter trois objectifs contraignants et audacieux en matière d’énergie et de climat pour 2030. Selon les informations d’EurActiv, la Commission va soutenir un texte beaucoup plus modeste.

Lors d’une réunion le 9 janvier, les eurodéputés de la commission de l’environnement (ENVI) et de l’industrie (ITRE) ont voté en faveur d’objectifs climatiques draconiens. Soit une réduction de 40 % des émissions de gaz à effet de serre, et 30% d’énergie produite à partir de sources renouvelables d’ici 2030.

Selon une source à la Commission, le président de l’exécutif européen, José Manuel Barroso, et d’autres commissaires devraient approuver des objectifs beaucoup moins ambitieux. Même s’ils soutiennent une réduction de 40 % des émissions de CO2, ils veulent mettre en place un objectif non contraignant entre 24 et 27 % d’énergie produite à partir de sources renouvelables pour l’ensemble de l’Europe. Les États membres sont toutefois libres d’aller plus loin.

Ce chiffre correspond aux projections du document « Trends to 2050 » publié par la Commission à Noël. Les auteurs de ce rapport prévoient que, si aucun effort n’est déployé pour réduire les émissions après 2020, le scénario d’un secteur de l’énergie « zéro carbone » d’ici 2050 serait hors de portée.

Dans le monde des énergies renouvelables, cette proposition est jugée « complètement ridicule ». L’étude d’impact de la Commission avait en effet montré que la réduction des gaz à effet de serre non accompagnée d’objectifs sur les énergies renouvelables augmenterait les dépenses liées à l’importation d’énergie fossile de 350 milliards d’euros.

Il est prévu que la Commission revoit à la baisse ses ambitions en matière d’efficacité énergétique, même s’il se pourrait qu’elle reporte la signature de l’accord après les élections du Parlement européen de mai.

En juin prochain, la Commission devrait examiner les avancées en matière d’efficacité énergétique, ce qui donnait l’occasion de préciser les objectifs. « C’est une occasion manquée », précise-t-elle.

La Commission devrait publier le 22 janvier une communication relative à la stratégie européenne pour 2030. Elle portera sur les orientations politiques sur la réforme du marché du carbone, le gaz de schiste, la directive sur la qualité des carburants et la compétitivité industrielle.

- Un débat houleux
- Un géant vert allemand ?
- Réactions
- Liens

Lire l’article en totalité sur EurActiv.com

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes