Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Fin 2017, après 7 années de lutte, sont enfin abrogés les permis Gard-Ardèche dits du Bassin d’Alès, de la Plaine d’Alès et de Navacelles : L’actualité juridique et administrative des permis

Accueil > Articles divers : gaz et huile de schiste > Huit Prix Nobel de la Paix interpellent l’Europe

Huit Prix Nobel de la Paix interpellent l’Europe

jeudi 16 février 2012

Huit Prix Nobel de la Paix interpellent l’Europe sur les sables bitumineux.

Huit Prix Nobel de la Paix ont écrit aux chefs d’États européens et aux ministres de l’Environnement les exhortant de s’attaquer aux sources de carburants les plus polluantes, tels que les sables bitumineux et les huiles de schiste.

Dans leur lettre [1], les huit Prix Nobel de la Paix interpellent le Président Sarkozy : "Nous vous écrivons aujourd’hui pour demander de faire le bon choix pour notre environnement, en soutenant les efforts de la Commission européenne pour maintenir les sables bitumineux très polluants hors d’Europe".

Juliette Renaud, chargée de campagne sur les industries extractives aux Amis de la Terre France, commente : "Les sables bitumineux sont la source de pétrole la plus sale [2]. Ils provoquent des dégâts irréversibles sur l’environnement et la faune sauvage, et surtout affectent fortement les conditions de vie des communautés locales dans le monde entier. Après les forêts boréales au Canada, les pétroliers veulent maintenant s’attaquer à des zones toujours plus fragiles, comme le projet de Total à Madagascar".

Les représentants des États membres de l’UE vont voter le 23 février prochain sur les modalités de mise en œuvre de la directive sur la qualité des carburants. Cette réglementation pourrait être un frein important à l’importation des carburants très polluants [3] en Europe et surtout constituer un précédent pour d’autres législations dans le reste du monde.

Cette directive a été votée en 2008 mais n’a toujours pas été mise en œuvre. Le Canada, un producteur majeur de sables bitumineux, ainsi que les grandes compagnies pétrolières, ont exercé un lobby agressif contre cette loi. La France compte parmi les pays qui seraient en train de céder à ces pressions et s’apprêterait à voter contre la proposition de la Commission européenne le 23 février.

En conclusion de la lettre, les Prix Nobel rappellent que le Président Obama, à qui ils avaient aussi écrit pour exprimer leurs préoccupations, a su faire le bon choix en rejetant le projet d’oléoduc Keystone XL, qui devait transporter les sables bitumineux depuis l’Alberta (Canada) vers les États-Unis.

Darek Urbaniak, des Amis de la Terre Europe, conclut : "Si l’Union européenne ne met pas en place des politiques adéquates, elle sera aussi responsable des dommages causés par les sables bitumineux. La proposition de la Commission européenne s’appuie sur des preuves scientifiques et les États membres devraient la soutenir. La question est de savoir s’ils sont prêts à dire "non" au lobby pétrolier et aux sables bitumineux."

Par Juliette Renaud.
Lire l’article sur Les Amis de la Terre.org
Paris et Bruxelles, le 16 février 2012.

 

[1] Télécharger la lettre au Président Sarkozy (pdf 443 ko)
Les signataires de la lettre sont :

  • Mairead Maguire, Prix Nobel de la Paix (1976) – Irlande
  • Betty Williams, Prix Nobel de la Paix (1976) – Irlande
  • Adolfo Pérez Esquivel, Prix Nobel de la Paix (1980) – Argentine
  • Archbishop Desmond Tutu, Prix Nobel de la Paix (1984) – Afrique du Sud
  • Rigoberta Menchú Tum, Prix Nobel de la Paix (1992) – Guatemala
  • President José Ramos‐Horta, Prix Nobel de la Paix (1996) – Timor Oriental
  • Jody Williams, Prix Nobel de la Paix (1997) – Etats-Unis
  • Shirin Ebadi, Prix Nobel de la Paix (2003) – Iran

     

    [3] Le pétrole produit à partir de sources très polluantes, tels que les sables bitumineux, les huiles de schiste ou le charbon liquéfie, provoque des émissions de gaz à effet de serre bien plus importantes que le pétrole conventionnel. Ainsi les carburants issus des sables bitumineux produisent 23% de plus d’émissions de gaz à effet de serre que le pétrole conventionnel (107 grammes d’équivalent CO2 par megajoule d’énergie produite contre 87g pour le pétrole conventionnel).

     

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes