Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Après 7 années de lutte, du rassemblement de Villeneuve de Berg 2011 au rassemblement de Barjac en 2016 jusqu’à la loi Hulot 2017, sont enfin abrogés, annulés ou rejetés tous les permis de recherche de l’Ardèche, du Gard, de la Drôme, de l’Isère, de Savoie, du Vaucluse, du Var, des Bouches du Rhône, de l’hérault. Toutefois, AILLEURS, d’autres sont encore valides et la lutte continue : En savoir plus

Accueil > L’actualité des permis > L’Outre-Mer obtient la compétence d’octroyer des permis miniers en (...)

L’Outre-Mer obtient la compétence d’octroyer des permis miniers en mer

mardi 6 février 2018

La Guyane, la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion et Mayotte ont désormais la compétence d’octroyer des permis miniers en mer

Cela concerne la recherche et l’exploitation d’hydrocarbures liquides et gazeux mais aussi de sites géothermiques.

Après plusieurs années de combat avec l’Etat, la Guyane, la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion et Mayotte viennent d’obtenir le droit d’attribuer des permis miniers en mer. Un décret paru le 4 février leur donne la compétence d’octroyer des permis exclusif de recherche, des permis d’exploitation et des concessions sur le domaine public maritime, le plateau continental ou dans la zone économique exclusive (ZEE). C’est le cas pour les hydrocarbures liquides, gazeux, les gîtes géothermiques à haute température, les substances minérales ou fossiles à l’exception de celles régies par le régime légal des mines et de l’uranium.

- L’Etat rentre dans la légalité
Ce décret ... trouve son origine dans la loi du 13 décembre 2000 d’orientation pour l’outre-mer.

- La Guyane aux avant-postes pour autoriser Total à produire
La Guyane en avait surtout besoin pour la gestion du permis Guyane Maritime prolongé jusqu’au 1er juin 2019.

Conformément au droit de suite prévu par le code minier, et non remis en cause par la loi hydrocarbures, ce permis de recherche pourrait déboucher sur une exploitation si Total découvre des gisements. Une exploitation qui pourrait potentiellement se poursuivre jusqu’en 2040, date ultime fixée par le projet de loi pour exploiter les hydrocarbures sur le sol français.

Lire l’article sur actu-environnement.com

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes