Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité.

Accueil > Articles divers : gaz et huile de schiste > Compagnies pétrolières et CO2

Compagnies pétrolières et CO2

vendredi 10 mars 2017

HUIT DES PLUS GRANDES COMPAGNIES DE CARBURANT FOSSILE POLLUENT AUTANT QUE LES ÉTATS-UNIS

Huit des plus grandes compagnies pétrolières mondiales sont responsables de la plus grande partie de la pollution nuisible au climat rejetée dans l’atmosphère comme l’ensemble des États-Unis, selon une étude menée par un chercheur basé à Londres.

Saudi Aramco, Exxon Mobil Corp., OAO Gazprom, la National Iranian Oil Co., BP Plc et Royal Dutch Shell Plc figuraient parmi les huit sociétés dont le carburant était responsable d’un tiers des émissions de pétrole et de gaz, selon le groupe sans but lucratif Groupe CDP.
Les sociétés ont publié un cinquième de tous les gaz à effet de serre en dehors de l’agriculture et de la foresterie depuis 1988, année où la plupart des gouvernements ont reconnu le changement climatique causé par l’homme comme un risque.

Les résultats suggèrent que les décideurs politiques pourraient être plus centrés sur les pratiques des entreprises que sur les politiques environnementales nationales. La publication de l’étude coïncide avec les préparatifs du président américain Donald Trump visant à réduire les réglementations environnementales et à se retirer de l’accord de Paris, qui promet de limiter le réchauffement climatique à moins de 2 degrés Celsius par rapport aux niveaux préindustriels.

« Une des façons de faire avancer l’action climatique consiste à regarder les principaux producteurs de combustibles fossiles qui réchauffent le globe, voilà ce que les nouvelles données CDP apportent à la vie », a déclaré Paul Simpson, PDG de CDP qui analyse les entreprises et collecte des données sur les questions de durabilité.

Le CDP a analysé 50 compagnies pétrolières et gazières, mesurant leurs émissions directes et la pollution provenant de l’utilisation de leurs produits remontant à 1854. L’ensemble de l’industrie pétrolière et gazière a produit environ 40 pour cent des 832 gigatonnes mondiales d’équivalent dioxyde de carbone libérées dans les trois dernières Décennies, selon le CDP.

La compagnie pétrolière nationale saoudienne, Saudi Arabian Oil Co., également connue sous le nom d’Aramco, a été nommée le plus grand émetteur, responsable de près de 5% de la pollution industrielle du carbone pendant cette période.

China National Petroleum Corp et Petroleos Mexicanos complètent la liste des huit entreprises qui en 2015 ont émis 6,59 gigatonnes d’équivalent CO2. C’est presque le même montant que les États-Unis ont émis cette année-là.

Plusieurs appels téléphonique à CNPC et China Petrochemical Corp. n’ont pas reçu de réponse. Un email à CNPC et un fax à Sinopec n’ont pas obtenu de réponse. Les fonctionnaires d’Aramco n’ont pas fait de commentaire immédiat.

"BP joue son rôle en demandant un prix sur le carbone, en fournissant des produits à faible teneur en carbone, y compris le gaz naturel et les énergies renouvelables, en poursuivant l’efficacité énergétique et en appuyant la recherche", a déclaré un porte-parole de la société. Le service de presse de Gazprom a refusé de commenter.

Alors que les pays ont passé des décennies à faire des progrès minutieusement lents vers l’action sur le changement climatique, le rapport du CDP dit qu’un petit groupe de décideurs commerciaux ont été responsables de la majorité des émissions de leur industrie. Les entreprises de l’industrie notent qu’elles produisent un produit dont les consommateurs ont besoin et qui est à la fois légal et encouragé par les gouvernements qui cherchent à alimenter leurs économies.

Le chef de la direction d’Exxon, Darren Woods, a réfuté cette semaine la notion selon laquelle la croissance économique entraînerait davantage de pollution. Il a fait remarqu" que l’investissement de sa société dans la technologie de capture du carbone, les biocarburants, la recherche pour améliorer les procédés de raffinage et les technologies d’économie de carburant qui, si appliqué aux États-Unis, pourrait éviter les gaz à effet de serre de 8 millions de voitures.

"Nous partageons tous la même aspiration à vivre dans un monde qui est propre et sûr et prospère", a déclaré Woods dans un discours à la CERAWeek par IHS Markit conférence mardi à Houston. "L’énergie abordable joue un rôle important dans la réalisation de ce projet."

"Les faits sont les faits", a déclaré Michael Tadeo, porte-parole de l’American Petroleum Institute, dans un courriel. "Les États-Unis sont les leaders mondiaux dans la production et le raffinage du pétrole et du gaz naturel et dans la réduction des émissions de carbone qui sont à leur niveau le plus bas depuis plus de 20 ans".

Lire l’article sur Bloomberg.com

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes