Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique et écologique.

Accueil > L’espace presse du Collectif 07 > Déclaration d’engagement au sujet des hydrocarbures non-conventionnels, de la (...)

Déclaration d’engagement au sujet des hydrocarbures non-conventionnels, de la fracturation hydraulique et des accords de libre échange.

jeudi 8 mai 2014

DÉCLARATION D’ENGAGEMENT AU SUJET DES HYDROCARBURES NON-CONVENTIONNELS (PÉTROLE ET GAZ DE SCHISTE ET EN COUCHE DE CHARBON INCLUS), DE LA FRACTURATION HYDRAULIQUE ET DES ACCORDS DE LIBRE ÉCHANGE.

Les collectifs Stop au Gaz et Huiles de schiste interpellent les candidats aux élections européennes avec une déclaration d’engagement au sujet des hydrocarbures non-conventionnels (pétrole et gaz de schiste et en couche de charbon inclus), de la fracturation hydraulique et des accords de libre échange.

 

Largentière le 09 mai 2014
Communiqué de presse

 

Au nom des centaines de collectifs et des milliers de citoyens mobilisés et opposés, en Europe, aux forages d’exploration et d’exploitation des hydrocarbures non-conventionnels (pétrole et gaz de schiste et gaz en couche en charbon) et à la fracturation hydraulique (« fracking ») sur leurs territoires, il leur est adressé la demande de signer une déclaration d’engagement en tant que candidat(e) aux prochaines élections au Parlement Européen, qui auront lieu entre le 22 et le 25 mai 2014.

Comme vous le savez de nombreuses études scientifiques indépendantes ainsi que le retour d’expériences de citoyens – notamment aux États Unis – vivant dans les régions concernées par les activités d’extraction des hydrocarbures non-conventionnels, montrent les impacts néfastes pour nos ressources en eau, l’air, le climat, le sol et la santé publique.
Cependant, des centaines de permis d’exploration et/ou d’exploitation de ces hydrocarbures non-conventionnels ont été délivrés partout en Europe, et nous avons la conviction qu’ils représentent une menace majeure pour notre environnement, notre climat et notre santé.

L’extraction de ces hydrocarbures non-conventionnels par l’utilisation de la fracturation hydraulique conduira à produire encore plus de combustibles fossiles polluants. Les hydrocarbures ne peuvent être considérés comme des énergies de transition car le méthane est un gaz à effet de serre très puissant.

Forer pour extraire encore plus de combustibles fossiles polluants ne résoudra en rien la question du changement climatique à laquelle nous sommes confrontés.

Aucun candidat sollicitant un mandat de député au Parlement Européen et soucieux de l’intérêt général des populations, ne peut sérieusement affirmer que la fracturation hydraulique et l’extraction des hydrocarbures non-conventionnels sont des activités propres et sans réel danger.

Des études du Parlement Européen et de la Commission Européenne ont fait état de lacunes importantes dans la législation européenne existante.

En outre, les négociations en cours sur les accords de libre échange et les investissements entre l’UE et le Canada (AECG, accord économique commercial global) et l’UE et les États-Unis (PTCI – Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement) constituent des menaces supplémentaires.

Des clauses comme le "règlement des différends Investisseur/État" (ISDS) offriront de dangereuses opportunités aux multinationales d’attaquer les politiques environnementales, sociales et de santé publique (y compris les législations nationales et européennes régulant l’activité des industries d’hydrocarbures).
Les traités bilatéraux de libre échange, signés par les neuf pays ex-communistes de l’Europe de l’Est avec les États-Unis et le Canada contiennent le même mécanisme ISDS qu’il conviendrait de bannir.

Pour toutes ces raisons, le Collectif 07 SGHDS a interpellé les candidats(es) "tête de liste" de la circonscription Sud-Est en leur demandant de signer la déclaration d’engagement.

Pour le Collectif 07 Stop au Gaz et Huiles de Schiste
Jean-Louis Chopy
Christophe Tourre

- Sur cet article vous trouverez :
* La déclaration d’engagement
* Ils ont signés la déclaration d’engagement

- Télécharger le communiqué de presse (pdf 122 ko)

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes