Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Après 7 années de lutte, du rassemblement de Villeneuve de Berg 2011 au rassemblement de Barjac en 2016 jusqu’à la loi Hulot 2017, sont enfin abrogés, annulés ou rejetés tous les permis de recherche de l’Ardèche, du Gard, de la Drôme, de l’Isère, de Savoie, du Vaucluse, du Var, des Bouches du Rhône, de l’hérault. Toutefois, AILLEURS, d’autres sont encore valides et la lutte continue : En savoir plus

Accueil > Articles divers : gaz et huile de schiste > Journal La Marseillaise : Joël Jolivet revient sur les hydrocarbures de (...)

Journal La Marseillaise : Joël Jolivet revient sur les hydrocarbures de roche-mère

mercredi 9 novembre 2011

La géologie "Alésienne" est connue, pas à réinventer

Éminent membre de la commission scientifique du Collectif ardéchois, membre du collectif Gardéchois, le maire de Tharaux, Joël Jolivet revient dans le journal La Marseillaise du 07/11/2011 sur les déclaration de Max Roustan (député-maire d’Alès 30) à propos de l’abrogation des permis de Villeneuve de Berg, Montélimar et Nant ainsi que sur le voeu du 21/10/2011 au Conseil Régional du Gard.

Il revient aussi sur les permis en cours dans le Gard et l’Ardèche.

 

Télécharger l’article (pdf 2.5 Mo)