Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Après 7 années de lutte, du rassemblement de Villeneuve de Berg 2011 au rassemblement de Barjac en 2016 jusqu’à la loi Hulot 2017, sont enfin abrogés, annulés ou rejetés tous les permis de recherche de l’Ardèche, du Gard, de la Drôme, de l’Isère, de Savoie, du Vaucluse, du Var, des Bouches du Rhône, de l’hérault. Toutefois, AILLEURS, d’autres sont encore valides et la lutte continue : En savoir plus

Accueil > L’actualité des permis > Après le gaz de schiste, la hantise du gaz de couche

Après le gaz de schiste, la hantise du gaz de couche

samedi 6 février 2021

LETTRE OUVERTE ET INQUIÉTUDES SUR LA POSSIBLE EXPLOITATION DU GAZ DE COUCHE EN MOSELLE

36 organisations environnementales publient cette semaine une lettre ouverte pour dénoncer le projet de la Française de l’Energie d’exploiter du gaz de couche en Moselle. Un projet unique en France. Elles craignent notamment une pollution des nappes phréatiques, l’entreprise s’en défend.

De fortes inquiétudes en Moselle face à une possible exploitation du gaz de couche, ce méthane stocké en sous-sol à l’état naturel dans les couches de charbon. La Moselle est le seul département français où existe un tel projet. L’APEL57, association écologiste en Moselle-Est a publié ce mardi dans Médiapart une lettre ouverte co-signée par 35 organisations environnementales (Attac, Greenpeace, Les Amis de la Terre, FNE) pour dénoncer le projet de la Française de l’énergie.

41 forages possibles sur 200 km2 autour de Saint-Avold
L’entreprise basée à Forbach a mené 15 ans de recherche et 5 forages d’exploration dans le bassin houiller. Elle veut maintenant passer à une phase d’exploitation du gaz de couche, avec 41 forages possibles sur un périmètre de 200 km2 autour de St-Avold. Après l’avis favorable de l’enquête publique locale, c’est au tour du gouvernement de trancher.

- Risques de pollution de l’eau

- Inquiétudes autour d’un lobbying de l’entreprise

- Au gouvernement de trancher. Le gouvernement dira au final s’il accorde ou non une concession sur les 41 sites de forages identifiés comme rentables et techniquement possibles. Ensuite, une nouvelle enquête publique sera obligatoire sur chaque site.

- Lire l’article sur www.francebleu.fr

- Lire la lettre ouverte sur le site des Amis de la Terre

 

- Le gaz de houille est le terme générique pour désigner les gaz (méthane) issus du charbon, dont les gaz de mine et les gaz de couche.
Lire l’article sur www.stopaugazdeschiste07.org

- Après les gaz de schiste, voici les gaz de couche, le nouveau filon des pétroliers
Lire l’article de Maxime Combes sur Bastamag.net

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop Gaz de Schiste
47 rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
contact@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes