Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Après 7 années de lutte, du rassemblement de Villeneuve de Berg 2011 au rassemblement de Barjac en 2016 jusqu’à la loi Hulot 2017, sont enfin abrogés, annulés ou rejetés tous les permis de recherche de l’Ardèche, du Gard, de la Drôme, de l’Isère, de Savoie, du Vaucluse, du Var, des Bouches du Rhône, de l’hérault. Toutefois, AILLEURS, d’autres sont encore valides et la lutte continue : En savoir plus

Accueil > Articles divers : hydrocarbures > Les lobbies sont à l’oeuvre pour continuer à détruire

Les lobbies sont à l’oeuvre pour continuer à détruire

mercredi 6 mai 2020

AU NOM DU COVID-19, LES LOBBIES S’ATTAQUENT AUX RÈGLES ENVIRONNEMENTALES

Patronat, automobile, agro-industrie, aviation, plastique… tout ce que l’Union européenne compte comme lobby productiviste fait front commun contre les mesures environnementales. Au nom de la survie de l’économie, menacée par la pandémie de Covid-19.

Face à la crise, « l’environnement, ça commence à bien faire ». En écho à la célèbre formule de Nicolas Sarkozy en 2010, des lobbies industriels se démènent aujourd’hui pour faire reculer les normes environnementales. En plein confinement, ils susurrent à l’oreille du pouvoir que le monde d’après doit continuer à tourner comme avant. « Business as usual », sans contrainte.

Les constructeurs automobiles, le secteur aérien, la filière agroalimentaire, les industriels du plastique… Tous profitent de cette période pour avancer leurs revendications et obtenir l’attention des gouvernants et de la Commission européenne. Ils exigent des reports, des moratoires, des annulations de taxes ou de mesures jugées trop coercitives et hostiles à la relance économique.

En ligne de mire ? Les objectifs de réduction des émissions carbone, le Pacte vert et la Politique agricole commune (PAC) de l’Union européenne, mais aussi en France la loi Mobilité, la loi Économie circulaire et la loi Climat.

« En ce moment, les lobbies mènent une bataille idéologique. Ils défendent leur terrain comme s’ils étaient dans des tranchées, dit, à Reporterre Maxime Combes, porte-parole d’Attac. Ils ne veulent pas reculer d’un iota et cherchent à maintenir leur pouvoir d’influence sur la fabrique de la loi. »

Un courrier du Centre patronal, l’équivalent suisse du Medef, résume bien l’inquiétude des grands patrons : "Il faudrait éviter que certaines personnes soient tentées de s’habituer à la situation actuelle, voire de se laisser séduire par ses apparences insidieuses : beaucoup moins de circulation sur les routes, un ciel déserté par le trafic aérien, moins de bruit et d’agitation, le retour à une vie simple et à un commerce local, la fin de la société de consommation (…) Il est indispensable que l’activité économique reprenne rapidement et pleinement ses droits. »

Lire l’article de Gaspard d’Allens sur Reporterre

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop Gaz de Schiste
47 rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
contact@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes