Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Après 7 années de lutte, du rassemblement de Villeneuve de Berg 2011 au rassemblement de Barjac en 2016 jusqu’à la loi Hulot 2017, sont enfin abrogés, annulés ou rejetés tous les permis de recherche de l’Ardèche, du Gard, de la Drôme, de l’Isère, de Savoie, du Vaucluse, du Var, des Bouches du Rhône, de l’hérault. Toutefois, AILLEURS, d’autres sont encore valides et la lutte continue : En savoir plus

Accueil > Elsewhere in Europe, around the world > Londres impose un moratoire sur la fracturation hydraulique

Londres impose un moratoire sur la fracturation hydraulique

dimanche 3 novembre 2019

LONDRES SUSPEND LA FRACTURATION HYDRAULIQUE
PAR CRAINTE DES SECOUSSES SISMIQUES

Cette décision a été prise à la suite d’un rapport du régulateur du secteur ayant étudié l’activité sismique récente près d’un site à Preston New Road, dans le nord-ouest de l’Angleterre.

C’est une nouvelle victoire pour les opposants à la fracturation hydraulique au Royaume-Uni. La ministre britannique chargée des entreprises et de l’énergie, Andrea Leadsom, a annoncé la suspension de cette expérience destinée à extraire du sous-sol du gaz de schiste, samedi 2 novembre, expliquant avoir pris cette décision à la suite d’un rapport du régulateur du secteur, l’Oil and Gas Authority (OGA). Ce dernier a étudié l’activité sismique récente près d’un site où est pratiquée la fracturation hydraulique, à Preston New Road, dans le Lancashire (nord-ouest de l’Angleterre).

« Après avoir examiné le rapport de l’OGA (…), il est clair que nous ne pouvons pas exclure de nouvelles conséquences inacceptables pour la population locale, a déclaré dans un communiqué Mme Leadsom. Pour cette raison, j’ai conclu que nous devrions instaurer un moratoire sur la fracturation hydraulique en Angleterre avec effet immédiat. »

Le gouvernement a expliqué qu’il ne donnerait pas son consentement à de nouveaux projets de fracturation hydraulique « à moins que de nouvelles preuves convaincantes ne soient fournies ».

- Royaume-Uni : les espoirs contrariés du gaz de schiste
- Une nouvelle qui réjouit les ONG environnementales
- Du retard pris en raison d’une réglementation trop stricte

Lire l’article sur Le Monde avec AFP

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
contact@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes