Accueil du site > L’espace presse du Collectif 07 > Encore une bataille gagnée, restons vigilants !

Encore une bataille gagnée, restons vigilants !

vendredi 2 novembre 2012

Nous avons gagné une nouvelle “bataille”...

Depuis deux mois les collectifs du Gard et de l’Ardèche sont fortement mobilisés :

  • Plusieurs réunions publiques devant de très nombreuses assistances dans les villages du Bassin d’Alès et ailleurs
  • Affichage sur l’ensemble du territoire
  • Participation à la journée nationale anti-fracking de St Christol lès Alès (5000 personnes)
  • Accompagnement des maires en préfecture de Nîmes et Privas
  • Les commissions scientifiques, juridiques, VIA ont travaillé et édité de nombreux documents.

Ce travail a servi de support à trois rencontres ministérielles qui se sont déroulées en Septembre :

  • Participation de membres de collectifs à la Conférence environnementale sur invitation du Gouvernement
  • Rencontre entre des membres de la Commission juridique des collectifs Gard et Ardèche et des membres du Cabinet de la Ministre de l’écologie
  • Rencontre entre les Maires du Gard, les Maires de l’Ardèche, des membres de la Commission Scientifique, deux Députés du Gard et de l’Ardèche et Mme Batho, Ministre de l’Ecologie.

La forte mobilisation des populations Gardoises et Ardéchoises, ainsi que de leurs élus, a largement soutenu et contribué au succès de ces démarches.

C’est cette mobilisation qui a fait que la société Mouvoil, qui devait venir à l’automne, a annoncé reporter ses travaux sismiques sur le Permis Bassin d’Alès. Cette annonce a été faite ce matin par un courriel de M. Combemal, du Bureau des Affaires Environnementales de la Direction des Relations avec les Collectivités Territoriales.

Attention, il ne s’agit bien là que d’un report : Mouvoil a accepté d’attendre les résultats de la Commission d’Expertise nommée par le Ministère de l’Ecologie. Cette commission, une fois nommée, peut rendre ses travaux très rapidement.

Nous devons prendre acte de ce recul et considérer que cela est une victoire au même titre que celle de la loi du 13 juillet 2011 interdisant la facturation hydraulique. Au même titre également que la mobilisation de l’été 2011 qui avait, déjà, fait reculer Mouvoil.

Nous n’avons cependant pas gagné la guerre :

  • Les permis d’Ales sont toujours considérés comme conventionnel, donc toujours explorables (selon l’avis de préfet d’Ardèche à la réunion des Maires de l’Ardèche).
  • Les gaz de schiste apparaissent toujours comme une alternative à la crise dans l’esprit d’une partie importante des décideurs économiques et de nombreux politiques.
  • Les autres permis octroyés en France sont toujours ouverts à l’exploration.

Les collectifs n’ont pas crié au loup pour rien : il y a eu un réel danger de voir les pétrolier venir chez nous cet automne. Sans la détermination de cette rentrée, nous aurions perdu une bataille importante.

Nous devons rester vigilants et prêts à nous mobiliser fortement à nouveau : arriver à la victoire demandera du temps. Ce temps nous devons le gérer intelligemment en nous économisant et en ne perdant pas confiance. Chaque bataille gagnée renforce cette confiance.

Septembre 2012 a été une bataille gagnée contre Mouvoil.

 

Télécharger le communiqué de presse (pdf 119 ko)

 

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | graphisme=heureux les cailloux