Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Fin 2017, après 7 années de lutte, sont enfin abrogés les permis Gard-Ardèche dits du Bassin d’Alès, de la Plaine d’Alès et de Navacelles : L’actualité juridique et administrative des permis

Accueil > Articles divers : gaz et huile de schiste > Gaz de schiste : feu rouge pour les permis

Gaz de schiste : feu rouge pour les permis

mercredi 7 janvier 2015

GAZ DE SCHISTE : FEU ROUGE POUR LES PERMIS

La ministre de l’écologie Ségolène Royal l’annonce dans deux lettres au Préfet et au président du conseil général : les demandes de permis d’exploitation ou de recherche d’hydrocarbures seront tous refusés.

Huit fois non. C’est, grosso modo, la réponse indirecte que vient de faire la ministre de l’Écologie Ségolène Royal aux sociétés d’exploration d’hydrocarbures. Dans un courrier au président du conseil général, Philippe Martin, la ministre estime que « compte tenu de la sensibilité locale de ce dossier, je considère (...) que les conditions ne sont pas réunies pour autoriser la prolongation » du permis dit de Saint-Griède. Le permis d’exploitation courait jusqu’à avril dernier et l’exploitant, Gas2Grid, avait demandé son renouvellement. Sans succès, donc. Pour Sylviane Baudois, porte-parole du collectif 32 Non au Gaz de schiste, qui s’était mobilisé contre le renouvellement de ce permis : « C’est une excellente nouvelle ! S’il n’y avait pas eu de mobilisation, ici comme partout en France, ça ne se serait pas passé comme ça. »

« Ce n’est pas anodin, se félicite pour sa part Philippe Martin, le président du conseil général du Gers. La mobilisation avait été très forte. Car les collectifs de citoyens redoutent que la loi contre la recherche de gaz de schiste grâce à la fragmentation hydraulique ne soit contournée. Cette position répond à la mobilisation, mais aussi au fait que son prédécesseur, donc moi-même, ait saisi officiellement Mme Royal. Et je veux dire que c’est un positionnement constant du gouvernement. »
Sans faire de bruit...

Et, de fait, au même moment, le Préfet du Gers Jean-Marc Sabathé recevait un courrier de la ministre lui indiquant que les demandes de permis devaient être refusées non seulement pour celui dit de Saint-Griède, mais aussi pour tous les autres.

Lire l’article sur La Dépêche

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes