Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique et écologique.

Accueil > Articles divers : gaz et huile de schiste > Pollution minière : un scandale environnemental à la porte des (...)

Pollution minière : un scandale environnemental à la porte des Cévennes

vendredi 18 juillet 2014

POLLUTION MINIÈRE : UN SCANDALE ENVIRONNEMENTAL À LA PORTE DES CÉVENNES

Lire l’article de Alain Renon et Arnaud Jouve de RFI sur BastaGaz Ales.fr

Alain Renon et Arnaud Jouve, journalistes d’investigation à Radio France International ont conduit une excellente enquête, approfondie et détaillée, sur les anciens sites miniers de zinc et de plomb autour d’Anduze et sur la catastrophe environnementale et sanitaire en cours due à l’abandon par l’exploitant des déchets miniers hautement toxiques.

Dans ce document, vous trouverez des reportages vidéos et des interviews des lanceurs d’alerte, d’habitants des communes impactées, d’anciens mineurs, de médecins, d’élus locaux, de scientifiques toxicochimistes, d’un hydrogéologue, d’un géologue et spécialiste des déchets miniers au Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) et du vice-président d’Umicore, l’exploitant .

Vous y découvrirez aussi les projets de renouveau minier que l’Etat nourrit pour la ceinture méridionale des Cévennes malgré cette pollution industrielle sans précédent et les conséquences écologiques qu’ils engendreraient.

Extraits :

Saint-Félix-de-Pallières, Thoiras : deux communes rurales du piémont sud-est des Cévennes, ancien pays minier (zinc et plomb), reconverti en écrin touristique.

L’exploitant belge est parti en 1971, en laissant derrière lui près de 3 millions de tonnes de déchets contaminés. Il en a enfoui une partie, sans le reconnaître. Ces résidus recèlent des concentrations hautement toxiques d’arsenic, cadmium, antimoine, thallium, plomb…

Seuls, quelques scientifiques indépendants s’en alarment. Depuis plus de 40 ans, l’Etat fait preuve de passivité, alors que deux ministres de l’Ecologie ont été personnellement alertées : l’UMP Nathalie Kociusco-Morizet et la socialiste Delphine Batho.

Que l’une ou l’autre ait ou non tenté d’agir, il n’est manifestement pas question de fâcher un industriel très puissant sur lequel la France compte pour son « redressement productif » minier. Pas question non plus d’ouvrir la porte à des dizaines de dossiers similaires, rien que sur la ceinture cévenole… des dizaines de milliers dans l’Hexagone. L’ardoise financière serait énorme et les procès nombreux contre l’État et les entreprises.(…)

Lire l’article de Alain Renon et Arnaud Jouve de RFI sur BastaGaz Ales.fr

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes