Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité.

Accueil > Articles divers : gaz et huile de schiste > L’Italie soupçonne l’exploitation pétrolière de provoquer des séismes

L’Italie soupçonne l’exploitation pétrolière de provoquer des séismes

mercredi 16 avril 2014

L’ITALIE SOUPÇONNE L’EXPLOITATION PÉTROLIÈRE
DE PROVOQUER DES SÉISMES

Dépêche AFP sur Nature Alerte

L’Italie soupçonne l’exploitation pétrolière de provoquer des séismes. La région d’Emilie-Romagne a annoncé mardi la suspension de tout nouveau forage

La région d’Emilie-Romagne a annoncé mardi la suspension de tout nouveau forage après la publication d’un rapport montrant que l’exploitation d’hydrocarbures pourrait avoir déclenché deux séismes à quelques jours d’intervalle qui avaient tué 26 personnes en 2012.

L’interdiction de forages dans la zone touchée par les tremblements de terre a été étendue à toute cette région du nord-est de l’Italie. Toute nouvelle exploitation sera prohibée dans la région jusqu’à ce que de nouvelles données soient recueillies, a souligné Paola Gazzolo, responsable régionale en charge des questions territoriales.

Le rapport avait été requis par les autorités locales face à la colère des résidents des zones de Modène et Mantoue, où aucun séisme n’avait été recensé pendant des centaines d’années et qui avaient émis l’hypothèse de liens avec un gisement pétrolier situé à proximité, un réservoir où était entreposé du gaz naturel et une centrale géothermique.

Selon le rapport, l’exploitation des champs pétroliers de Mirandola, l’un des épicentres des séismes des 20 et 29 mai, pourrait avoir contribué à déclencher l’activité sismique en Emilie il y a deux ans, sans en être la cause première.

Le rapport a mis en évidence que le premier et le deuxième tremblements de terre étaient statistiquement reliés à une augmentation des activités d’injection (de gaz, ndlr) et d’extraction pétrolière dans l’un des gisements.

Ces opérations peuvent avoir contribué, en ajoutant une toute petite charge supplémentaire, à l’activation d’un système de failles déjà stressées et déjà proches des conditions préalables à un séisme de taille important, a indiqué le rapport.

Le rapport a été rédigé par un comité international de scientifiques piloté par Peter Styles, professeur de géophysique appliquée à l’université de Keele en Grande-Bretagne.

Le rapport préconise que d’autres études soient menées, ainsi qu’un système d’évaluation de l’impact de toute nouvelle activité dans le domaine des hydrocarbures ou de la géothermie, et davantage de contrôles pour les sites existants.

Il recommande aussi la mise en place d’un système de feux rouges opérationnels à mettre en place sur chaque zone de forage pour arrêter l’exploitation en cas d’accroissement du niveau de stress des failles.

De petits séismes en Grande-Bretagne, au Canada et aux Etats-Unis ont été considérés comme liés à l’utilisation de la technique de fracturation hydraulique (injection d’un fluide pour fissurer la roche), dite aussi fracking, dans l’extraction de gaz de schiste.

Lire la dépêche AFP sur Nature Alerte


UNE ÉTUDE ITALIENNE
Un document transmis par nos amis italien : "Report on the Hydrocarbon Exploration and Seismicity in Emilia Region
INTERNATIONAL COMMISSION ON HYDROCARBON EXPLORATION AND SEISMICITY IN THE EMILIA REGION - ICHESE / FEBRUARY 2014"

Il s’agit d’une étude qui montre le lien entre les forages et les séismes meurtiers qui ont eu lieu dans cette région d’Italie en 2012.
L’étude en pdf sur geo.regione.emilia-romagna.it
Cette étude très bien documentée, a été relayée par la très sérieuse revue "Science".

 

SÉISMES AILLEURS
Il n’y a pas qu’en Italie que des études montrent le lien seismes/gaz de schiste mais aussi
- aux USA : lire l’article très documenté sur www.duclair-environnement.org
- aux USA : Ohio (USA) : la fracturation responsable de 109 secousses sismiques ... sur Enerzine.com
- aux Pays-Bas : lire l’article de Raphaëlle d’Yvoire sur La-Croix.com
- en Grande-Bretagne la fracturation hydraulique fait des secousses : sur Sciences et Avenir.fr


 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes