Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité.

Accueil > Articles divers : gaz et huile de schiste > Gaz de schiste : pas d’obligation d’étude d’impact environnemental en (...)

Gaz de schiste : pas d’obligation d’étude d’impact environnemental en Europe

mercredi 12 mars 2014

GAZ DE SCHISTE : PAS D’OBLIGATION D’ÉTUDE D’IMPACT ENVIRONNEMENTAL EN EUROPE

Communiqué de presse sue le blog de Sandrine Bélier

Le Parlement européen a définitivement adopté la révision de la directive portant sur les évaluations d’impact environnemental (EIE) de certains projets publics et privés. Les eurodéputés écologistes ont voté contre cet accord législatif qui n’inclut pas les activités d’exploration et d’extraction des gaz de schiste dans la liste des activités devant obligatoirement faire l’objet d’une EIE.

Sandrine Bélier, rapporteure pour le groupe des Verts au Parlement européen sur ce texte, regrette ce résultat :

"Malgré les avancées apportées par ce texte, nous ne pouvions pas cautionner l’autorisation absurde donnée aux États-membres d’exonérer d’études d’impact environnemental les projets utilisant la fracturation hydraulique, seule méthode disponible pour l’exploration et l’extraction

La fracturation hydraulique, la seule technique employée pour extraire les gaz de schiste, est une méthode dangereuse et interdite en France. Ses impacts sur la santé et l’environnement ne sont plus à prouver : contamination chimique des nappes phréatiques, destruction des paysages, et bien sûr effets délétères sur le climat.

Tout ceci justifiait de réviser l’annexe 1 du règlement, qui liste les projets devant obligatoirement faire l’objet d’une EIE, et d’y inclure les projets de fracturation hydraulique. Les EIE permettent d’assurer un niveau minimal de protection et de participation du public et ce texte aurait pu empêcher que ces projets soient imposés à une opinion publique européenne qui les rejette massivement.

Hélas, après avoir obtenu que la Commission européenne ne réglemente pas la fracturation hydraulique, certains pays et les grands énergéticiens continuent leur travail de sape pour rendre l’extraction des gaz de schiste la plus simple et rentable possible, au mépris de l’environnement et de la santé des Européens.

La fracturation hydraulique doit être purement et simplement interdite dans l’Union européenne. Au grand minimum, une étude d’impact environnementale complète doit informer la décision d’autoriser ou non de tels projets."

Communiqué de presse sue le blog de Sandrine Bélier

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes