Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique et écologique.

Accueil > Articles divers : gaz et huile de schiste > "No Gazaran" : le gaz de schiste et les citoyens

"No Gazaran" : le gaz de schiste et les citoyens

mardi 11 mars 2014

"NO GAZARAN" : LE GAZ DE SCHISTE ET LES CITOYENS

Le gaz de schiste et les citoyens : "NO GAZARAN" un film-documentaire qui porte la lumière sur la résistance aux gaz de schiste

Le débat sur la transition énergétique patine. Beaucoup s’interrogent sur les avancées possibles lors de la conférence Climat 2015 à Paris. L’idée fait donc son chemin que les progrès sur les questions environnementales ne viendront pas des politiques mais des citoyens.
C’est ce que s’attache à montrer le documentaire No Gazaran réalisé par Carole Menduni et Doris Buttignol.

Franck Riester, député UMP de Seine et Marne qui affirme lors d’une réunion devant les habitants de la région qu "’il y a 2 ans il ne savait rien des dangers du gaz de schiste", sa déclaration est plus qu’emblématique. Il n est pas le seul et comme le dit l’un des militants engagés : ’ils ne peuvent pas ne pas savoir ou alors c’est criminel." Évidemment le danger d’un documentaire sur le mouvement de protestation contre le gaz de schiste est de tomber dans le manichéisme : gentils écologistes contre politiques sans scrupules et industriels avides de pognon. Ces derniers ne sont d’ailleurs pas épargnés. Leur profit s’affiche clairement en quelques lignes sur l’écran et parfois leur montage douteux à l’image de Mouvoil et de son patron Jack Sigolet impliqué en son temps dans l’affaire Elf. Inutile de s’attarder sur les dangers ou non du capitalisme. Le gros atout de ce documentaire est de montrer que le temps politique n’est pas celui du citoyen. En tous cas certainement pas dans les plus hautes sphères car des élus locaux ont su se mobiliser. Comme le dit l’un des témoins : "nous ne pensons pas sur 2, 3 ou 5 ans mais sur plusieurs générations ".

Changement de modèle

Il apparaît clairement que des permis ont été accordés à la fin des années 2000 sans consultation et que ce sont les citoyens informés des dangers qui ont décidé de faire bouger les lignes. Les craintes pour la santé sont trop fortes. Témoignent ainsi des habitants de Pennsylvanie face à une eau jaunâtre et visiblement pas buvable pour 2 sous. Un toxicologue énumère les joyeusetés engendrées par le benzène et autres formaldéhydes...Bref comment ne pas dire qu’en introduisant des produits chimiques dans le sol on ne crée pas de danger . Et pour quels objectifs ? Le documentaire n’ajoute rien de plus à ce niveau, c’est quand il s’attarde sur les hommes qu’il prend une autre dimension.

Ces militants n’ont rien d’écologistes chevelus, ils se définissent comme responsables. Ce sont des artisans, des enseignants, profession libérale, agriculteurs.. Et finalement ils nous font réfléchir sur le temps de la démocratie qui va au-delà du vote. A gauche comme à droite il y a eu opposition même si le flou persiste encore sur la recherche. On voit bien que des sociétés se tiennent à l’affut.

Hervé Kemp journaliste, essayiste rappelle que le gaz de schiste, le pétrole ce sont des illusions pour nous faire oublier qu il faut changer de modèle "Un jour nous n’aurons plus d’hydrocarbures." Et une militante de dire : "il ne faut pas oublier que le gaz, ce sont aussi des émissions de CO2 supplémentaires. " Le tout au volant d’une voiture...comme quoi, même militant, nous avons encore des réflexes...No Gazaran réalisé par Carole Menduni et Doris Buttignol sortira le 2 avril prochain.

Sur BFM-TV, lire l’article et voir la vidéo

Lire l’article sur le film documentaire "NO GAZARAN"

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes