Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Fin 2017, après 7 années de lutte, sont enfin abrogés les permis Gard-Ardèche dits du Bassin d’Alès, de la Plaine d’Alès et de Navacelles : L’actualité juridique et administrative des permis

Accueil > L’espace presse du Collectif 07 > Communiqué de presse : Pourquoi continuer la lutte

Communiqué de presse : Pourquoi continuer la lutte

jeudi 6 mars 2014

GAZette n°5
POURQUOI CONTINUER LA LUTTE

Communiqué de presse
Ardèche le 2 mars 2014

Le Collectif 07 Stop aux gaz et huiles de schiste lance le cinquième numéro de sa GAZette : Pourquoi continuer la lutte.

À l’occasion de la sortie de sa Gazette n°5 et à l’heure où l’offensive des pétroliers est plus forte que jamais en France et en Europe, le Collectif 07 Stop au Gaz et Huile de Schiste fait toute la lumière sur « comment va-ton apprécier les ressources de notre sous-sol »

La commission scientifique du Collectif 07, qui comporte d’anciens professionnels de l’exploration pétrolière par fracturation, détaille les 4 phases de la soit disant recherche scientifique, qui serait menée par les pétroliers, sans aucun contrôle et à grand renfort de fracturation hydraulique (1).

La fracturation au gaz (fluoropropane) (2), chère à M Montebourg, n’est pas réalisable actuellement et le gaz liquide transporterait toujours des produits chimiques associés aux opérations.
De plus, en cas de fuite son pouvoir de réchauffement climatique est selon les experts de l’ONU près de 3.000 fois plus élevé que celui du dioxyde de carbone et son utilisation se heurterait aux engagements de l’UE qui prévoit de réduire l’usage de gaz fluorés de 80% d’ici 2030.

A quoi bon s’interroger sur la présence ou pas d’hydrocarbures ?
Il n’existe aucune technique propre pour les exploiter.

Les informations qui nous parviennent des USA montrent clairement les dégâts occasionnés par cette industrie.
- des professionnels de la santé demandent au Président Obama d’interdire la fracturation (3).
- trois états reconnaissent la pollution des eaux.
- de plus en plus d’américains saisissent les tribunaux (4).
- le directeur d’Exxon-Mobil refuse l’implantation d’un système de retenue d’eau pour la fracturation hydraulique à proximité de son ranch et dépose une plainte pour nuisance (5).

Autre attaque du côté de l’Europe cette fois, avec le projet de signature d’un accord commercial Europe / Amérique du nord (TAFTA) qui, s’il était signé par l’Europe, obligerait l’État qui a interdit la fracturation à dédommager l’industriel ne pouvant tirer le bénéfice escompté de forages. On parle de millions d’euros (6).
Une réunion d’information avec Raoul-Marc Jennar aura le 20 mars à 20h00 à Villeneuve-de-Berg.

Le Collectif 07 réitère sa demande de suppression des permis en cours de façon à préserver les ressources essentielles que %sont l’eau et la terre et aussi les emplois qui seraient définitivement détruits en même temps que l’économie agricole et touristique de nos régions.
Il demande que la réforme du Code Minier soit débattue et légiférée à l’Assemblée Nationale et non par une simple ordonnance en conseil des ministres.

Tous les experts du GIEC s’accordent à dire qu’il faut laisser les énergies fossiles dans le sol si l’on veut tenir les objectifs vitaux de limitation du réchauffement climatique. Le Collectif 07 demande donc au Président François Hollande de respecter ses engagements dans ce sens.

La GAZette n°5 est disponible en téléchargement : sur le site du Collectif 07 SGHDS

Sources :
(1) : http://www.stopaugazdeschiste07.org/spip.php?article721
(2) : http://www.stopaugazdeschiste07.org/spip.php?article741
(3) : http://www.stopaugazdeschiste07.org/spip.php?article763
(4) : http://www.stopaugazdeschiste07.org/spip.php?article764
(5) : http://www.stopaugazdeschiste07.org/spip.php?article766
(6) : http://www.stopaugazdeschiste07.org/spip.php?rubrique27

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes