Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique et écologique.

Accueil > Les collectifs français et européens > Lettre ouverte du Collectif Citoyen Stop Gaz d’hydrocarbures de Lorraine et (...)

Lettre ouverte du Collectif Citoyen Stop Gaz d’hydrocarbures de Lorraine et d’Alsace aux conseillères et conseillers régionaux de Lorraine

dimanche 24 novembre 2013

LETTRE OUVERTE DU COLLECTIF CITOYEN STOP GAZ D’HYDROCARBURES DE LORRAINE ET D’ALSACE AUX CONSEILLÈRES ET CONSEILLERS RÉGIONAUX DE LORRAINE

Lettre ouverte aux conseillères et conseillers régionaux de Lorraine.

Dans notre lutte contre le recours aux énergies fossiles, nous, « Collectif Citoyen Stop Gaz d’hydrocarbures de Lorraine et d’Alsace », prétendons agir activement dans le sens d’une transition énergétique dont l’urgence ne fait plus aucun doute.

Or, avoir recours aux gaz de couche de charbon ou schiste, c’est hypothéquer toute transition énergétique en y investissant l’argent qui pourrait servir à mettre en œuvre des énergies propres et douces pour notre environnement, et qui ne contribuent pas au dérèglement climatique.
En effet, au-delà des effets délétères inhérents à l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures enfouis sous nos pieds, dont les dégâts apparaissent (pour leur partie visible) de loin en loin de l’Amérique du Nord à l’Australie, en passant par les Philippines, c’est au final la vie future des espèces vivantes et de l’Homme sur cette planète qui est menacée. Non seulement cette menace est déjà très explicitement à l’œuvre, mais l’aveuglement des nations entièrement vouées à la quête du profit précipite cette chute d’autant.

Si nous nous opposons si farouchement à l’exploration des gaz de couche (*), qui a commencé dans notre région, ainsi qu’à son exploitation future, c’est aussi parce que, contrairement à ce que l’on a essayé de nous faire croire, ils ne résoudront aucun problème social : on sait à présent que le nombre d’emplois créés sera dérisoire.

C’est pourquoi nous n’acceptons pas que notre conseil régional puisse financer cette grande arnaque avec des fonds publics qui seraient plus utiles s’ils étaient investis dans la sobriété et l’efficacité énergétique ainsi que dans les énergies renouvelables.

Nous relevons également l’absence totale de démocratie puisque les populations sont totalement tenues à l’écart malgré l’obligation d’enquêtes publiques qui s’avèrent pourtant inexistantes. Elles ne sont pas non plus informées des désagréments voire des déboires auxquelles elles feront face.

C’est pourquoi, à l’heure où les travaux démarrent à Tritteling-Redlach et vont se poursuivre à Pontpierre, Loupershouse et Freybouse, mais aussi à Forcelles, nous lançons un appel à tous ceux qui ne sauraient se satisfaire de cet état de fait et pensent encore qu’il est possible d’arrêter cette machine infernale sans conducteur.

Nous proposons une rencontre à nos élus du conseil régional afin de partager avec eux les fruits de nos propres investigations, ainsi que les recherches, constatations, études et enquêtes, de tous ceux qui, dans le monde, ont voulu chercher à comprendre et ne pas se satisfaire des discours lénifiants des experts bien trop souvent à la solde des multinationales et des médias complices.

Téléchargez ce document

(*) : Le Collectif 07 vous propose de lire cet article sur le gaz de couche


N’ouvrons pas la porte aux gaz d’hydrocarbures !
Gaz de schiste, Gaz de couche,
Ni ici , ni ailleurs, ni aujourd’hui, ni demain !

 

Le collectif Stop Gaz d’Hydrocarbures (permis Bleu Lorraine, Forcelles, Seebach,Soufflenheim) crée un RESEAU DE VIGILANCE (VIA : veille, Information, Alerte).

 

Cette vigilance s’articule sur 4 axes :
- 1- Surveiller, signaler la présence de camions suspects (vibreurs, foreurs, transporteurs d’eau...) et d’activités suspectes (chantiers, forages...) en téléphonant au n° qui centralisera les appels et déclenchera les actions : 06- 16- 49- 43- 73
- 2- Vérifier les alertes.
- 3- Diffuser l’info : amiEs, collègues, associations....
- 4- Etre présentE pacifiquement sur le site au début de forage avéré.

Vous pouvez ne participer qu’à un ou plusieurs de ces 4 axes de travail, chacunE s’engageant dans la mesure de ses possibilités.

C’est un projet de longue haleine dont l’objectif final est d’empêcher la fracturation de la roche, car une loi ça se contourne ! Rien n’est gagné !

S’inscrire au VIA par mail de préférence : gdhc-lorraine@fsl-nancy.fr
En précisant votre village et votre niveau d’implication sinon au n° de téléphone ci-dessus.
L’anonymat est garanti.
Pour plus d’informations, vous pouvez également nous contacter par ce mail ou écouter en direct ou en posdcast l’émission radiophonique du collectif « Un derrick dans mon jardin » RCN, 90.7 2è lundi, 17h.

Le Collectif Stop Gaz d’Hydrocarbures de Lorraine et d’Alsace.

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes