Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Fin 2017, après 7 années de lutte, sont enfin abrogés les permis Gard-Ardèche dits du Bassin d’Alès, de la Plaine d’Alès et de Navacelles : L’actualité juridique et administrative des permis

Accueil > Articles divers : gaz et huile de schiste > Les bienfaits de l’exploitation du gaz de schiste sur la santé et (...)

Les bienfaits de l’exploitation du gaz de schiste sur la santé et l’environnement : tranches de vie en Pennsylvanie

vendredi 10 mai 2013

Les bienfaits de l’exploitation du gaz de schiste sur la santé et l’environnement : tranches de vie en Pennsylvanie.

L’édition anglaise du Monde Diplomatique du 30 mai nous propose un article en Pennsylvanie.
Lire la totalité de l’article sur Le Monde Diplo.com

Passages extraits

 

Il ya plus de 70 ans, une attaque chimique a été lancée contre l’État de Washington et du Nevada.
Elle a empoisonné les gens, les animaux, tout ce qui grandit, qui respire l’air et boit de l’eau.
Les îles Marshall ont également été frappées. Cet atoll du Pacifique anciennement vierge a été stigmatisé "l’endroit le plus contaminé au monde."
Les victimes des essais nucléaires et du développement d’armes nucléaires ont eu un nom : downwinds.

 

Maintenant, une nouvelle génération de downwinds est malade, au moment où une industrie émergente fait l’apologie de la prochaine technologie merveilleuse - la fracturation hydraulique à haut volume.

Qu’ils vivent au Texas, au Colorado, ou en Pennsylvanie, leurs symptômes sont les mêmes : des éruptions cutanées, des saignements de nez, maux de tête graves, difficultés respiratoires, douleurs articulaires, maladies intestinales, perte de mémoire, et plus encore. "Pour moi," dit Yuri Gorby du Rensselaer Polytechnic Institute, « ce que nous voyons se dérouler est une crise sanitaire grave, qui ne fait que commencer."

 

Le journaliste explique ensuite le processus de l’exploration/exploitation des gaz de schiste et de la fracturation hydraulique.

Ensuite il décrit le cas du downwinders Randy Moyer, qui était employé sur les chantier "gaz de schsite" Pennsylvania et qui est désormais gravement malade.
Puis celui d’animaux malades qui meurent ou que l’on est obligé d’abattre.
Il décrit ensuite une embrouille immobilère sur un domaine devenu "le musée du fracking" qui a subi une succession "d"accidents" sur les puits de forage. Cet espace agricole est désormais pollué. L’air, les eaux aériennes et souterraines ainsi que les sols sont contaminés, l’eau potable et la nourriture impropres à la consommation. Les habitants sont eux aussi atteints et malades.

 

Le cercle de confiance est rompu
Le gouvernement qui ne tient pas compte des appels à l’aide des citoyens et les lois de protection de la nature et de la santé sont inexistantes.
Plus personne dans le sud-ouest Pennsylvanie ne boit son eau. Respirer l’air contaminé est un risque obligé.
Le secteur de l’énergie divise les communauté (voir le film Promised Land)
Par ailleurs, au milieu du stress permanent que tout cela engendre, de plus en plus d’habitants en viennent à militer contre les gaz de schiste.
Les gens se lient ensemble lors des réunions et se battent pour une cause commune y compris les journalistes. Une grande famille est en train de naitre et les gens s’aperçoivent qu’ils ne sont pas seuls. "Dieu envoie toujours des anges".

 

Pourtant, ne vous méprenez pas : il s’agit d’une urgence de santé publique alarmante et croissante.
Dans le vide laissé par l’échec de l’État à offrir une protection à ceux qui vivent dans les zones de fracturation, des bénévoles des experts et les organisations naissantes telles que le Projet de Santé Southwest Pennsylvania Environnement sont devenus les nouveaux protecteurs de la santé des citoyens.
Un nombre croissant de victimes du fracking poursuivent des sociétés de gaz.

« Si je pouvais revenir en arrière à 2000, je leur montrerais le bout de la route et je dirais :« Ne revenez pas ","
« Mais nous sommes dans la situation actuelle. Nous devons nous battre et aller de l’avant ".

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes