Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité.

Accueil > Les collectifs français et européens > L’état de New-York décrète un moratoire sur la fracturation hydraulique

L’état de New-York décrète un moratoire sur la fracturation hydraulique

samedi 9 mars 2013

ALBANY - L’Assemblée de l’État de New-York, à majorité démocrate, a approuvé mercredi 06 mars un moratoire de deux ans sur de gros volumes de fracturation hydraulique, du sud jusqu’aux Catskills et ce jusqu’à ce qu’il y est une « preuve scientifique concluante » sur de possibles risques sanitaires environnementaux possibles.

La mesure est largement symbolique, à ce stade parce que le Sénat, politiquement divisé, n’a pas montré des signes de soutien d’un tel moratoire. L’administration du gouverneur Andrew M. Cuomo a été chargée des règlements pour la technique de forage de gaz naturel, mais il n’a pas respecté la feuille de route pour parvenir à une conclusion.

L’Assemblée démocrates a déclaré que l’état ne devait pas précipiter une décision au sujet de la fracturation hydraulique dans le Marcellus et dans les schistes d’Utica. Le forage classique, qui utilise des puits moins profonds et beaucoup moins d’eau que de gros volumes de fracturation (traduction : forages horizontaux ?), a utilisé depuis des décennies à New York et dans d’autres Etats.

« Nous avons un plan pour faire les choses correctement ; nous avons vu que de nombreux autres Etats ne l’ont pas », a déclaré le membre de l’assemblée Robert Sweeney (D-Lindenhurst), qui a parrainé le projet de loi moratoire.

Dans la fracturation, le schiste est injecté sous pression avec de l’eau, du sable et des produits chimiques afin de libérer le gaz emprisonné dans la roche.

L’assemblée démocrates a exprimé sa préoccupation en ce qui concerne l’eau potable et le changement climatique, ainsi que le traitement des eaux de retours chimiquement chargée et générée pendant le forage. Le projet de loi de l’Assemblée exige la Université d’Etat de New York mène une étude sur la santé publique.

Les partisans de la fracturation, y compris les propriétaires, qui ont attendu cinq ans pour que l’Etat de New York finalise les règles de fracturation, disent que l’expérience d’autres Etats montre que les préoccupations environnementales et sanitaires sont infondées. Ils notent également que le président Barack Obama soutient le gaz naturel comme fuel. Le membre du Senat Dean Skelos (R-Rockville Centre) estime que les organismes d’état de l’environnement et de la santé » devraient être autorisés à compléter leur étude de sorte que le gouverneur puisse prendre dès que possible et en toute connaissance de cause une décision finale", a déclaré le porte-parole Scott Reif.

Le représentant du Sénat Jeff Klein (D-Bronx) a manifesté son soutien à un moratoire.

Cet article est traduit de l’article du Huffington Post

(C) 2013 Newsday
Visitez Newsday à www.newsday.com
Distribué par des services d’information de MCT

 

Note du Collectif 07 : souvenez-vous des propos de Joss Fox : "Si on gagne à New York, on peut gagner dans le monde entier."
Avec ce moratoire de 2 ans, une bataille vient d’être gagnée aux USA.

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes