Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique et écologique.

Accueil > Boite à outils "Transition Énergétique" > Du gaz de poubelles dans nos voitures

Du gaz de poubelles dans nos voitures

jeudi 14 mars 2013

Du gaz de poubelles dans nos voitures ? Une première station-service en France.

De la poubelle au réservoir : la première station-service de gaz propre pour véhicules de France a été inaugurée mardi en Lorraine, marquant l’apparition d’une filière qui rêve de prendre une partie de la place du diesel dans l’Hexagone.

"Il est possible de rouler en France sans émissions de CO2 et sans énergie nucléaire, et c’est un discours qu’on n’entend jamais", a fait valoir Clément Chandon, directeur produit du constructeur de poids lourds italien Iveco, spécialiste des véhicules roulant au gaz.

A Morsbach (Moselle), près de la frontière allemande, il ne faut pas chercher loin le secret de la station de biogaz carburant : à dix mètres se dresse l’usine Methavalor. C’est là qu’on transforme les déchets ménagers de la région en méthane, qui est ensuite épuré par Air Liquide puis injecté dans le réseau gazier.

Quelque 40 stations publiques de gaz carburant existent déjà en France mais celle de Morsbach sera la première à vendre du carburant contenant 100% de biogaz, ainsi qu’une variante un peu moins chère avec un taux de 30%.

Le fait est assez méconnu, mais 15% des bus, environ 10.000 voitures et plusieurs centaines de camions roulent déjà au gaz naturel en France (dont des bus au biogaz à Lille), sans parler des 15 millions de véhicules dans le monde.

Avec l’essor du biogaz carburant, la filière espère aussi renforcer l’attrait des véhicules au gaz en général. Premier marché cible : les poids lourds, où les modèles électriques ou hybrides peinent à convaincre.

"On a atteint avec le gaz carburant un stade significatif mais qui reste modeste, et on sentait une certaine indifférence. Le biogaz redonne un élan", souligne Corinne Berthelot, présidente de l’Association française du gaz naturel pour véhicules (AFGNV).

Si le biogaz est neutre en carbone, le gaz naturel permet en effet déjà 25% d’émissions de CO2 en moins par rapport au diesel. Il est moins cher à la pompe en raison notamment de faibles taxes. Mais surtout, il n’émet aucune particule fine, et 98% moins d’oxydes d’azote et d’oxydes de soufre.

Un argument de poids alors que le diesel, classé cancérigène par l’OMS l’an dernier, est sur la sellette pour ses conséquences sanitaires.

Lire la suite de l’article sur Good Planet.info

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes