Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Fin 2017, après 7 années de lutte, sont enfin abrogés les permis Gard-Ardèche dits du Bassin d’Alès, de la Plaine d’Alès et de Navacelles : L’actualité juridique et administrative des permis

Accueil > Articles divers : gaz et huile de schiste > PS : Contribution thématique contre l’exploitation des hydrocarbures de (...)

PS : Contribution thématique contre l’exploitation des hydrocarbures de schiste

dimanche 22 juillet 2012

Contribution thématique contre l’exploitation des hydrocarbures de schiste.

Les sections du Parti socialiste dans les territoires concernés par des permis d’exploitation de gaz ou d’huile de schiste ont largement participé aux mobilisations citoyennes qui ont freiné les projets des compagnies pétrolières et gazières.

Les collectivités publiques dirigées par des élus socialistes ont en grande majorité fait adopter des motions de principe s’opposant à l’exploitation des gaz et huiles de schiste sur leur territoire.

Le changement de majorité politique du printemps 2012 a créé un espoir dans la population touchée par ce danger imminent. Nous ne devons pas la décevoir.

 

L’octroi de ces permis par le Gouvernement Fillon a en effet été marqué par :

- Une minimisation constante des risques environnementaux que cette exploitation engendre, en particulier en termes de qualité de l’air, de qualité de l’eau, de préservation des sols et de la biodiversité ;

- Une décorrélation choquante entre les hydrocarbures de schiste et l’enjeu global du réchauffement climatique, alors même que le bilan carbone de ces énergies s’avère encore plus lourd que celui des hydrocarbures conventionnels ;

- Une surestimation des apports énergétiques de ces hydrocarbures, alors que les dernières études laissent entendre que les évaporations et pertes en cours de forage seraient considérables ;

- Une opacité totale du processus de décision, la liste des permis octroyés et des demandes en cours ayant été tenue secrète jusqu’à l’arrivée de la gauche au pouvoir et les collectivités territoriales et les populations ayant été tenues constamment à l’écart du processus de décision ;

- Un affichage politique en contradiction avec les pratiques réelles, dans la mesure où la loi de juillet 2011 interdisant la fracturation hydraulique ne revient pas sur les permis déjà accordés et ne remet pas en cause le principe de l’exploitation de ces ressources.

 

Le Parti socialiste doit porter une véritable alternative politique sur cette question comme sur tant d’autres. Nous réaffirmons notre opposition totale à l’exploration et à l’exploitation des hydrocarbures de schiste et demandons l’abrogation des permis octroyés sur l’ensemble du territoire.

La liste des demandes en cours d’instruction laisse craindre la transformation progressive de notre pays en champ de pétrole, avec des conséquences irréversibles sur l’environnement, la santé, le cadre de vie et l’attractivité touristique de la France.

Ce refus doit être porté au niveau européen, de nombreux pays de l’Union européenne étant concernés par la présence d’hydrocarbures de schiste dans leur sous-sol.

 

Plus largement, le Parti socialiste doit estimer nécessaire de :

- Miser davantage sur le développement des énergies renouvelables, avec la construction de filières industrielles créatrices d’emplois et exportatrices de produits à haute valeur ajoutée ;

- Engager enfin une politique ambitieuse de sobriété et d’efficacité énergétiques, qui dégage notre pays des contingences financières et géopolitiques liées à l’énergie ;

- Intégrer le paramètre énergétique dans l’ensemble de nos politiques publiques, afin de développer une stratégie d’ensemble en matière de logements, de transports, d’aménagement du territoire, de relocalisation de l’activité productive qui conduise à réduire notre dépendance énergétique ;

- Démocratiser la politique énergétique de la France, en encourageant la tenue de débats publics et l’information des citoyens sur l’ensemble de ces dossiers, se termine ainsi avec soixante années de gestion technocratique des enjeux énergétiques.

Lire sur le site du PS

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes