Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Fin 2017, après 7 années de lutte, sont enfin abrogés les permis Gard-Ardèche dits du Bassin d’Alès, de la Plaine d’Alès et de Navacelles : L’actualité juridique et administrative des permis

Accueil > Articles divers : gaz et huile de schiste > Des États-Unis à Valvignères en Ardèche

Des États-Unis à Valvignères en Ardèche

lundi 28 novembre 2011

Le gaz de schiste, des États-Unis à l’Ardèche

Vendredi soir, le collectif valvignérois “Non au gaz de schiste” avait invité deux géochimistes : l’Américain Kirk Nordstrom et Laurent Charlet, professeur à l’Institut des Sciences de la Terre de Grenoble, pour une conférence-débat sur le gaz de schiste. Tout au long de la soirée les deux intervenants ont évoqué la dangerosité de la technique d’exploitation dite de “fracturation hydraulique” : ses effets sur les gens, l’environnement, la qualité de l’eau, la contamination des puits, et bien d’autres sujets.

Kirk Nordstrom a présenté les ressources énormes, les résultats acquis aux États-Unis, la composition des sous-sols, différente s’ils se trouvent en plaine ou au pied des Rocheuses, mais aussi les problèmes environnementaux et les conséquences déjà mesurées.
De gros problèmes environnementaux

Il a parlé de l’eau en grande quantité injectée pour chaque forage, les additifs utilisés (pas moins de 750 répertoriés), l’eau retirée contenant toutes sortes de produits toxiques pour la faune et la flore, les problèmes souterrains avec risques de tremblements de terre, les impacts secondaires notamment au niveau de l’habitant…

Une conférence-débat qui a permis aux 200 personnes présentes dans la salle polyvalente du village d’en savoir un peu plus sur l’extraction si controversée de ce gaz.

Lire l’article sur Le Dauphiné.com

 

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes