Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique et écologique.

Accueil > INFOS ALERTE > Travaux de compléments d’études sismiques

Travaux de compléments d’études sismiques

mercredi 14 septembre 2011

Travaux préliminaires
appelés de "compléments d’études sismiques"

 

Que sont ces travaux ?

Les travaux préliminaires appelés de "compléments d’études sismiques" permettent de définir avec exactitude et précision la géologie de secteurs dont les compagnies possèdent déjà des données géologiques partielles et anciennes et ainsi de préparer les forages d’exploration prévus en 2012/2013 et 2014/2015.

 

Ces travaux en théorie :

Ces travaux de "compléments d’études sismiques" nécessitent des autorisations administratives et un affichage en mairie des communes concernées.

La venue des camions sismiques devrait être précédée du travail de géomètres puis de la pose de capteurs de vibration.

 

Ces travaux en réalité

À l’heure où la technologie avance à grand pas, il n’est pas inconcevable de penser que la pose de capteurs de vibration puisse se faire sans l’intervention préalable de géomètres.
Les données peuvent être embarquées sur l’ordinateur de bord d’un engin de travail et le géomètre pourrait être assis sur le siège passager.

Les autorisations administratives pourraient n’arriver que très tard en mairie.
Est-il même besoin de ce types d’autorisations pour des engins n’effectuant pas de travaux sur la voie publique ?
Des autorisations des propriétaires ne suffiraient elles pas ?

 

INFOS
Il est peu probable mais pas impossible que les travaux d’exploration puissent débuter sans que des travaux préliminaires de "compléments d’études sismiques" aient été effectués.

Dans tous les cas les forages d’exploration sont soumises à autorisations administratives et à un affichage en mairie des communes concernées.

De plus, des travaux de préparation du terrain sont nécessaires et le chantier ne devarit pas passer inaperçu (camions, bull-dozers ...)

Le transport de la foreuse nécessitera soit un camion hors gabarit, soit plusieurs camions portant la foreuse démontée et assemblée sur place ensuite.