Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique et écologique.

Accueil > Articles divers : gaz et huile de schiste > USA : Le Maryland vote un moratoire de 2 ans et demi sur la fracturation (...)

USA : Le Maryland vote un moratoire de 2 ans et demi sur la fracturation hydraulique

samedi 11 avril 2015

LE MARYLAND VOTE UN MORATOIRE DE 2 ANS ET DEMI SUR LA FRACTURATION HYDRAULIQUE

Article par Stefanie Spear
Source : ECOWATCH, le 10 avril 2015
Titre : Maryland Passes 2.5 Year Fracking Ban

Traduction : Maureen Johnson

Aujourd’hui, la House of Delegates ( = assemblée législative au niveau de l’état ) de l’état de Maryland a voté à 102 contre 34 pour une loi qui interdirait l’octroi de permis pour la FH dans l’état jusqu’en octobre, 2017. Dans les jours qui viennent, la proposition de loi se trouvera sur le bureau du Gouverneur, Larry Hogan.

Au début de la semaine, le Sénat de l’état de Maryland a voté 45 contre 2 pour l’interdiction de l’octroi de permis pour la FH dans l’état. On ne connaît pas la position du Gouverneur sur la proposition de loi, mais le Sénat et la House of Delegates ont voté la proposition de loi à une majorité qui la met à l’abri de tout véto.

Wenonah Hunter, directrice exécutive de Food & Water Watch, a dit : « Aujourd’hui, après des mois de campagne, une proposition de loi interdisant la FH pendant deux ans et demi a été votée à une majorité écrasante à l’assemblée législative. Cet événement témoigne de la mobilisation croissante pour protéger nos communautés des dangers de la FH. Dans cet état, la sagesse populaire disait l’on n’arriverait jamais à y faire voter un moratoire, exactement comme on nous a dit que l’on n’arriverait jamais à faire voter une interdiction dans l’état de New York. Mais cette opposition systématique nous a tout simplement poussés à travailler encore plus pour faire entendre la voix du peuple à Annapolis grâce à cette mobilisation populaire. Maintenant il est temps pour le Gouverneur Hogan d’écouter l’appel de la population et de signer la proposition de loi qui permettra aux habitants du Maryland de prendre le temps d’examiner les impacts du fracking. »

Les commerçants dans l’ouest du Maryland ont exprimé leurs inquiétudes quant aux impacts importants de la FH sur l’industrie touristique florissante dans cette région de l’état. Plus de 100 commerçants de l’ouest du Maryland ont signé une lettre adressée aux chefs de file de l’Assemblée pour apporter leur soutien à un moratoire sur la FH ;

Eric Robison, propriétaire la SARL Eagle Rock Construction et Président de l’association, Save Western Maryland, a dit : « Les industries les plus viables du Maryland telles que l’agriculture, le tourisme et la restauration seraient anéanties par la FH. Nous n’avons nul besoin d’une économie à court terme en dents de scie, nous avons besoin de maintenir des bases économiques fortes pour les générations futures. »

( L’association) Don’t Frack Maryland a envoyé plus de 25 000 messages de soutien au moratoire. Des lettres signées par plus de 100 professionnels de la santé et plus de 50 restaurateurs, chefs, viticulteurs et agriculteurs de tout l’état ont été envoyées à l’Assemblée également. Et hier soir, le conseil municipal de Friendsville, dont la ville se trouve au centre d’une industrie florissante de rafting a envoyé une lettre de soutien au Président de l’Assemblée Miller, l’encourageant vivement à promouvoir un vote au Sénat.

Au début de cette semaine, Edward Norton, acteur natif du Maryland a donné son soutien au moratoire sur la FH dans le Maryland dans une annonce publicitaire à la radio. Dans cette annonce, payée par Food & Water Watch, on entend Norton, qui décrit comment la FH pourrait impacter l’environnement et la santé publique dans le Maryland, ainsi que le tourisme dans l’état.

Les résultats de sondage ont également montré qu’une majorité des habitants du Maryland sont opposés à la FH et soutiennent des mesures prises par l’Assemblée pour empêcher des forages dans l’état.

La Dr Ann Bristow, membre de la Marcellus Shale Advisory Commission, mise en place par le Gouverneur O’Malley, a dit, pour soutenir la campagne de l’association Don’t Frack Maryland, : « Ce moratoire laissera plus de temps aux législateurs pour évaluer les dangers que pose la FH pour la santé publique, l’économie et la vie sociale, et donnera à nos communautés des protections légales contre les forages en attendant. « 

D’après Food & Water Watch, il existe aujourd’hui plus de 425 études scientifiques validées par les pairs sur les impacts du développement du gaz de schiste, et 75% d’entre elles ont été publiées depuis janvier, 2013. Des 49 études qui évaluaient les impacts sanitaires de la FH, 47 – plus de 96% - ont trouvé des dangers ou des conséquences négatives pour la santé publique.

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes