Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Fin 2017, après 7 années de lutte, sont enfin abrogés les permis Gard-Ardèche dits du Bassin d’Alès, de la Plaine d’Alès et de Navacelles : L’actualité juridique et administrative des permis

Accueil > Articles divers : gaz et huile de schiste > USA : gaz de schiste : les foreurs sous la pression de la transparence

USA : gaz de schiste : les foreurs sous la pression de la transparence

mercredi 25 mars 2015

USA : GAZ DE SCHISTE : LES FOREURS SOUS LA PRESSION DE LA TRANSPARENCE

Le ministère américain de l’Intérieur vient d’édicter une réglementation qui impose aux compagnies pétrolières et gazières de rendre publics les produits chimiques qu’elles ajoutent à l’eau lorsqu’elles fracturent la roche pour en libérer les hydrocarbures.

................

Les organisations écologistes voient ainsi satisfaites des revendications présentées depuis des années. Les compagnies de forages n’entendent pas obtempérer sans rien faire. La chute du prix du baril de plus de 50 % et du prix du gaz de 36 % les a contraintes à réduire leurs investissements et à licencier déjà plusieurs dizaines de milliers d’employés. L’État fédéral objecte que les nouvelles normes n’augmenteront le coût d’un forage que de 5500 dollars. « Risible », riposte l’association de foreurs Western Energy Alliance, citée par Bloomberg, en évoquant un surcoût à 97.000 dollars. Les pétroliers ont d’ores et déjà déposé un recours judiciaire contre les nouvelles règles qu’ils jugent « infondées ».

La réglementation ne s’applique toutefois que sur les terres appartenant à l’État, regrettent certains écologistes. L’enjeu n’en est pas moins colossal. Premier propriétaire foncier du pays, l’État fédéral administre des droits miniers sur plus de 2,8 millions de kilomètres carrés, une surface cinq fois plus grande que la France.

Lire l’article de Fabrice Nodé-Langlois sur Le Figaro

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes